Les conseils lecture

Bibliothèque George Sand

Le conseil lecture de Marie-Christine, bénévole : juin 2021

Des diables et des saints

Des diables et des saints
de Jean-Baptiste ANDREA,
L'Iconoclaste, Paris, 2021.

Joseph, 69 ans, joue du Beethoven, exclusivement du Beethoven, dans les gares, les aéroports et autres lieux publics. Virtuose du piano, il pourrait donner des concerts pensent les passants qui s’arrêtent pour l’écouter. Oui mais Joe attend quelqu’un… Fils de bonne famille, sa vie a été bouleversée lorsque ses parents et sa sœur ont disparu dans un accident d’avion. Il avait seize ans et l’orphelinat qui l’a accueilli n’était pas un nid douillet : nourriture à peine suffisante, corvées et maltraitances, et surtout interdiction de toucher au piano ! Heureusement il y a « la Vigie », un groupe de rêveurs qui tentent d’échapper à cette vie sans joie ni perspective. Et il y a Rose, fille de riches bienfaiteurs à qui le narrateur est autorisé à donner des leçons de piano.

L’auteur met en scène des personnages odieux, le prêtre-directeur, le surveillant, ou attachants, Momo l’épileptique, Souzix l’enfant abandonné sous X… Il réussit à nous faire rêver d’une vie meilleure avec ces enfants inventifs. C’est une ode à l’espoir et à l’amour : que va-t-il advenir de Joe le pianiste inspiré ?

Après Ma reine, livre plein de poésie (à la bibliothèque), lisez Des diables et des saints roman initiatique joliment écrit. Il a reçu le Grand Prix RTL-Lire 2021 et le Prix Ouest-France/Étonnants Voyageurs 2021.

Ce livre est disponible à la Bibliothèque.

Le conseil lecture de Marie-Christine, bénévole : mai 2021

417qzl7x0OL._SX195_

Ce qu’il faut de nuit
de Laurent PETITMANGIN,
La Manufacture de livres, Paris, 2020.

En Lorraine, un ouvrier élève seul ses deux fils après le décès de la moman. Cheminot, militant socialiste sans histoires, il fait de son mieux pour Frédéric, surnommé Fus pour Fuʃsball. À la luxo (le Luxembourg est proche) car il est passionné de football, et Gillou le petit frère qui travaille bien à l’école… Les deux garçons l’aident dans ses tâches ménagères mais Fus commence à fréquenter une bande de fachos, les relations père-fils se détériorent.

Un jour qu’il distribue des tracts du FN, Fus est violemment tabassé par des militants antifascistes… Dès sa sortie de l’hôpital, il va chercher à se venger et c’est le drame…

L’auteur, dont c’est le premier roman, raconte à la première personne, une histoire d’hommes où convictions politiques, violences sociales et amours filiales se fondent dans un style sobre. J’ai été sensible à ce roman fort, bien écrit, à la problématique actuelle qui a visiblement plu aux jeunes comme aux moins jeunes : il a reçu le Prix Femina des lycéens 2020 et le Prix Stanislas 2020 !

Ce livre est disponible à la Bibliothèque.